Sommaire

L'utilisation du motoculteur, conseils, précautions et risques d'accident.

Outil motorisé souvent puissant, le motoculteur et la motobineuse entraînent des outils tranchants qui présentent des risques élevés d'accidents. Des conseils et des précautions d'utilisation sont à respecter impérativement.

Afin d'éviter les accidents, chaque motoculteur est livré avec une notice d'emploi à respecter impérativement. Quelques rappels peuvent toutefois être nécessaires.

Les précautions à prendre pour l'utilisation du motoculteur

L'équipement du conducteur du motoculteur

  • Gants : si possible anti-vibrations et au moins anti-coupures surtout avant la manipulation des fraises et des outils de coupe.
  • Bottes : si possible de sécurité, mais au moins à tige haute et renforcée et à semelles à profil 'terre'.
  • Protections auditives : des bouchons d'oreilles ou un casque anti-bruit.
Précautions à prendre avant la mise en route
Moteur thermique Les niveaux d'huile sont corrects.
  • Huile moteur
  • Huile de boîte de vitesses
  • Huile de pont
Le filtre à air est propre. Sans débris ni insectes.
Le réservoir d'essence est rempli. Avec de l'essence récente.
Les pneus sont suffisamment gonflés. Entre 0,5 et 1 bar en général.
Moteur électrique Les prises de raccordement sont sèches et en bon état. Les rallonges électriques sont entièrement déroulées.
Toutes motorisations Les outils de travail (fraise, charrue,etc.) sont assemblés correctement. Les clavettes sont toutes en place dans le bon sens de montage pour assurer un blocage permanent.
Sécurités et câbles. Les sécurités 'homme mort' ne sont pas bricolées et les câbles de commande réglés.
Précautions à prendre au démarrage
Moteur thermique Embrayage. S'assurer que la machine est débrayée (outils).
Propulsion. S'assurer que la boîte de vitesses est au point mort.
Démarrage
Moteur thermique
  • Démarrage moteur froid au starter, en maintenant la sécurité sur la position marche. Le moteur démarré, fermer le starter et laisser tourner le moteur quelques instants avant d'entamer la tonte.
  • Un lanceur manuel se manipule sans à-coup. Après avoir cherché le point de compression (point dur), et en tirant la poignée vers soi sans élan d'un mouvement régulier.
Moteur électrique N'utiliser que des rallonges électriques de bonne qualité déroulées complètement de leur enrouleur. Utiliser l' accroche-câbles du guidon de la motobineuse pour éviter qu'une traction sur la rallonge ne le débranche.
Ne jamais passer sur le câble électrique avec la machine en fonctionnement.
Précautions à prendre durant le travail
Toutes motorisations Réglage des mancherons S'assurer régulièrement du bon positionnement et du blocage des mancherons selon le travail à effectuer.
Marche arrière Les fraises doivent être débrayées lors de toute marche arrière (automatique obligatoire sur les motoculteurs).
Outils Vérifier régulièrement la bonne tenue en place des outils et la présence des clavettes des fraises.
Moteur thermique Prise de force Si elle n'est pas utilisée, la prise de force doit être munie de son couvercle.

Les conseils de conduite du motoculteur

Avant l'utilisation
Condition physique Le conducteur doit être en bonne condition physique car si la pratique du motoculteur peut être parfois fatigante, elle réclame toujours de la vigilance.
Connaissance du matériel Le conducteur doit avoir été initié au maniement du matériel ou au moins avoir lu le carnet d'entretien et s'être familiarisé aux différentes commandes d'embrayage, de boîte de vitesses et aux dispositifs de sécurité présents sur la machine.
Pendant l'utilisation
Le passage du motoculteur doit se faire sans appui forcé sur le guidon
  • En labour : équilibrer et lester la machine pour qu'elle travaille sous le bon angle et sous son propre poids.
  • En fraisage : faire deux passages croisés  si la terre est dure plutôt qu'un passage en appuyant.
  • Faire osciller légèrement la motobineuse  de droite et de gauche permet une meilleure propulsion.
Travail en descente à petite vitesse
  • Ne jamais débrayer ni décraboter dans une descente et conserver un régime de gaz suffisant pour profiter du frein moteur.
  • Si la pente est raide, travailler en biais est plus sûr.
Débourrage des fraises Couper le moteur avant tout débourrage même  en portant des chaussures de sécurité.
Vitesse adaptée Travailler toujours plus lentement si la machine peine ou va trop vite surtout à l'approche des fossés.
Terrain dégagé Pas d'animaux ni d'enfants à proximité et couper le moteur dés qu'on quitte la machine.
Sécurité Ne jamais modifier les sécurités.

Les accidents trop fréquents en motoculture

Type d'accident Cause Conséquence
Passage du motoculteur sur une jambe. Démarrage alors que le motoculteur est embrayé en marche arrière, gaz ouverts. Fractures ouvertes multiples tibia - péroné et arrachement malléole (extraction de la fraise dans la jambe aux urgences...).
Passage du motoculteur sur les deux jambes. Marche arrière avec les fraises en rotation. Fractures ouvertes multiples risque élevé d'amputation sur place ! Greffes osseuses.

Aussi dans la rubrique :

Utilisation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider