/

Motoculteur

/

Accueil

Motoculteur, le guide pratique

Motoculteur

Le motoculteur permet de travailler et d'entretenir les sols pour les cultiver. L'offre abondante et le choix très varié méritent d'examiner les motoculteurs et leurs capacités.

Ce site vous aidera, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...

Choisir son motoculteur

6 points à comprendre pour bien choisir son motoculteur

Voir les articles
Utiliser et entretenir

Utiliser et entretenir : faites-le vous-même

Voir les articles

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
olivier d.

retraité

Expert

césar forletta

pose et fournitures d'antennes et paraboles | haute définition roussillon

Expert

jean desroches

plombier chauffagiste rge toutes énergies | lyon | elyotherm.fr

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits


Motoculture, l'essentiel en une page

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique de la motoculture. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Types de motoculteur

Quel motoculteur choisir selon vos besoins en jardinage ?

Selon la largeur de travail et la profondeur de pénétration dans le sol, permises par la largeur, la puissance et l'équipement de la machine, celle-ci peut prendre 2 appellations qui regroupent un même type de travail de motoculture : la motobineuse est plutôt légère sans équipements autres que rotatifs. Le motoculteur est puissant et capable d'utiliser des accessoires supplémentaires (motoculteur à fraises arrière et motoculteur à soc). La motobineuse est l'engin de motoculture le plus léger et le plus facile à manipuler.


Motoculture : motorisation des machines

La motobineuse comprend un jeu de fraises rotatives entraînées par un moteur. La motobineuse peut être motorisée soit par une motobineuse électrique pour les petits et moyens travaux de jardinage, soit par une motobineuse thermique pour les travaux de jardinage moyens à grands.

Deux grandes catégories de transmission se trouvent dans le motoculteur selon la motorisation et le type de la machine : la transmission aux roues et/ou aux fraises par pont via une courroie ou une chaîne ; la transmission aux outils par cardan avec prise de force.

Les éléments des motoculteurs

Il existe de nombreux éléments périphériques de l'ensemble moteur-transmission indispensables à l'utilisation courante du motoculteur. Les pièces détachées du motoculteur sont normalement livrées en série ou en option avec toute machine neuve. Si certaines sont indispensables à l'utilisation du motoculteur, d'autres sont des aides à connaître. La courroie du motoculteur est un élément de la transmission du mouvement de l'arbre moteur à l'arbre de mise en rotation des fraises et/ou des roues. L'embrayage et le débrayage des outils sont indépendants de l'avance des roues, c'est un avantage de certaines machines. Les roues du motoculteur n'ont pas le même emploi selon le type et la puissance de la machine. Le pneu du motoculteur est l'élément de liaison au sol primordial pour l'utilisation du motoculteur quel que soit le terrain.

Motoculture : outils et accessoires du motoculteur

Il existe de nombreux outils et accessoires à monter sur un motoculteur. La fraise du motoculteur est l'outil qui permet d'ameublir la terre pour la cultiver.

Le brabant est une sorte de charrue pour motoculteur dont le soc pénètre la terre sous la traction du motoculteur pour effectuer un labour. Le brabant se fixe sur le motoculteur par l'intermédiaire d'une pièce de liaison.

L'arracheuse de pommes de terre est constituée d'un soc fouisseur destiné à ouvrir la terre sans la retourner.

La charrue du motoculteur diffère du brabant et du butteur par sa capacité de réglage et/ou de basculement qui permet d'effectuer le buttage et le labour avec un seul outil.

La remorque pour motoculteur possède un essieu et une benne pouvant être basculante ou aménageable. Un siège est placé sur le timon ou sur la benne de telle façon que le conducteur assis puisse accéder aux mancherons pour conduire l'engin.

Les roues en fer pour motoculteur permettent l'adhérence et la traction sur les terrains gras et lourds.

Le cultivateur et la bineuse permettent de travailler le sol en surface plus ou moins profonde sans retourner la couche de terre comme lors du labour.

Le rouleau du motoculteur est utilisé pour rouler les graines semées afin de les enfouir pour les cultures et le gazon.

La herse sert à préparer le lit de semence, en ameublissant le sol et en ramenant en surface les racines des mauvaises herbes afin qu'elles se décomposent en nutriments une fois exposées aux rayons solaires et lunaires. Les semis effectués, la herse permet de ramener la terre sur les semences pour les enfouir.

L'enfouisseur de gaines permet en un seul passage d'ouvrir proprement le sol à la profondeur voulue, de placer une gaine dans la fouille et éventuellement de la recouvrir immédiatement en refermant le terrain sur la gaine.

Accessoires pour la neige : la lame à neige se monte en accessoire frontal devant le motoculteur grâce à une pièce de liaison. Alors que la lame à neige pour motoculteur pousse la neige, la fraise à neige pénètre la couche de neige, la fractionne et la disperse grâce à un avaloir et une sortie orientable. La motobineuse ou le motoculteur est utilisable pour créer des limites nettes entre pelouse et plates-bandes à l'aide du dresse bordure. Le motoculteur porte-outils est un engin capable d'emporter de nombreux équipements complémentaires. Les outils de coupe et de tonte sont de ceux-là.

La motoculture

Pourquoi passer le motoculteur ?

Facilitant le travail du sol pour l'agriculture, le maraîchage et la plaisance, les outils de motoculture épargnent le temps et la fatigue des jardiniers amateurs et professionnels. Selon la superficie du terrain à engazonner et l'état du sol, la motobineuse pourra suffire, ou l'usage du motoculteur avec ses accessoires sera requis. Si la motobineuse ne sert qu'à fraiser le sol, équipé d'une charrue à soc, le motoculteur devient un véritable outil de labour aussi performant qu'un micro-tracteur.

Sécurité

Outil motorisé souvent puissant, le motoculteur et la motobineuse entraînent des outils tranchants qui présentent des risques élevés d'accidents. Des conseils et des précautions d'utilisation du motoculteur sont à respecter impérativement.

Réglementation

Passer le motoculteur ou la motobineuse peut occasionner des nuisances sonores pour le voisinage. La pratique des engins de motoculture est réglementée.

Entretien d'un motoculteur

Machine puissante ou légère, le motoculteur et la motobineuse sont en général des engins robustes capables d'être utilisés en sécurité pendant de nombreuses années sous réserve d'un minimum d'entretien.

Motoculture : prix d'un motoculteur

Selon le modèle adapté à l'usage, le prix varie considérablement selon la marque, la motorisation et les capacités.

Coût consommation & Entretien Neuf Occasion
Marque Châssis Générique Générique Marque Tous
Moteur Générique Marque Marque
Motobineuse classique à fraise Batterie Modéré 30 à 100 € 600 à 800 € 20 à 400 €
Électrique
1/2 CV
Faible 50 à 700 € 700 à 1 500 € 30 à 700 €
Essence
2,5/8 CV
Moyen 150 à 350 € 250 à 600 € 500 à 3 000 € 100 à 2 000 €
Motoculteur porte-outils Essence
3/9 CV
Élevé 1 000 à 2 000 € 1 000 à 2 500 € 2 000 à 8 000 € 1 000 à 3 000 €
Diesel
9/19 CV
Élevé Non proposé 4 000 à 20 000 € 1 500 à 5 000 €

Motoculture : achat ou location du motoculteur ?

Si l'achat neuf est trop onéreux, il peut être intéressant de se tourner vers l'occasion en prenant un minimum de précautions avant l'achat. La location d'un motoculteur peut être une alternative à l'achat ou un moyen de tester l'adéquation d'une machine avec son utilisation prévue avant achat.


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !